Manager en économie de service

L’économie industrielle, ainsi que les différents modèles managériaux qu’elle a engendrés, a été particulièrement étudiée tout au long du XXème siècle par les sciences économiques et de gestion. Dans ce cadre, de nombreux outils qualité ont été développés, souvent axés sur des démarches processus, des certifications de conformité et des indicateurs de qualité réalisée. Economie du temps long, du produit, de l’ingénieur, de la standardisation, des séries, des volumes, des tableaux de bord financiers, des carrières dans une seule entreprise, des instances représentatives, des organisations de taille importante.

Lire la suite de « Manager en économie de service »
Publicités

Melia réinvente les vacances grâce aux objets connectés

Depuis juin 2018, lors de l’enregistrement dans les hôtels Sol Katmandu Park Hotel et Calviá Beach The Plaza, les clients du groupe Melia reçoivent un bracelet connecté qui leur permet non seulement d’ouvrir la porte de leur chambre, mais aussi de payer les services classiques d’hôtellerie (spa, restaurant..). Surtout, il est également possible de l’utiliser pour prendre un café chez Starbucks ou bien faire des achats de vêtements chez Mango, tous deux situés à côté de l’hôtel. Le tout grâce à une application gratuite crée par Oracle, qui permet, entre autres, aux parents de fixer des limites de dépense pour les enfants.

Lire la suite de « Melia réinvente les vacances grâce aux objets connectés »

Du BtoB au BtoBtoC : quelles implications pour le secteur des services?

L’évolution sociétale et l’arrivée dans l’ère du service puis de l’expérience ont fait que les groupes doivent désormais faire évoluer leur positionnement vis-à-vis des clients. Pour une entreprise du secteur de l’énergie par exemple, cela implique de repenser sa stratégie pour se rapprocher des utilisateurs finaux. Céline Forest, Directrice de la Communication et de l’Expérience Clients chez Engie Cofely, a répondu à nos questions sur ce sujet hautement stratégique. Lire la suite de « Du BtoB au BtoBtoC : quelles implications pour le secteur des services? »